Wasteland - 2019 : Chapitre 1

*Archive du 25/12/1999*

 

Les parents de Raven et Loris étaient au marché lorsque les bombes tombèrent et que les alarmes résonnèrent à travers le pays.

 

Raven et Loris s'étaient réfugiés dans un abri anti-atomique, à plus de 100 mètres de profondeur et entouré d'une couche de plomb de plus de 2 mètres d'épaisseur tout autour. Cet abri se trouvait sous la cabane, dans le jardin, que leur père avait construit pour eux.

 

Raven avait fait promettre à son frère de s'enfermer dans le bunker et de n'ouvrir sous aucun prétexte, de ne pas s'en faire et que de toute façon il avait le code pour entrer dans le bunker plus tard.

  

Dehors c'était la folie ! Les pillards volaient, tuaient, violaient... Les voitures créaient des carambolages... L'odeur d'essence, de brûler, et de sang se mélangeait à celle de la panique, du désordre et de la mort.

 

Dans ce décor enneigé, à feu et à sang, Raven savait qu'il avait environ 5 heures avant que les bombes ne détruisent la France... Et probablement le monde ! Il devait vite retrouver ses parents.

 

Il était aller chercher la carabine de .22 long rifle derrière le bar du salon, chez lui. Il avait pris les 3 boites de 50 munitions, un briquet Zippo, des clopes et 2 ou 2 trucs utiles, qu'il avait rangé dans sa besace.

 

Une fois dehors il s'était dirigé rapidement en direction de l'école de son frère, là où à lieu le marché tous les samedis matin. Arrivé sur place, il s'était retrouvé face à face avec la vraie nature de l'Homme. Le marché était en feu, les camionnettes éventrées, les bâches et les parasols dans tout les sens... Des cadavres ? Ho ça oui il y en avait !

 

Après avoir examiné plusieurs cadavres, Raven n'avait trouvé aucun signe de ses parents. Pareil dans l'école juste à côté, dans les magasins de la rue en face et même dans l'hyper marché de la ville...

 

Il lui restait seulement 2 heures avant que la zone soit irradié. Une petite armurerie avait ouvert récemment après la légalisation du port d'arme en France. Raven y était allé, voir ce qu'il pourrait récupérer sans doutes...

  

Là-bas il avait trouvé une lunette avec un zoom 4 X 32 adaptable à toutes les carabines pratiquement et de munitions supplémentaires de .22 long rifle. Il avait également trouvé un pistolet de 9 mm avec 2 ou 3 boites de munitions.

 

Maintenant il devait continuer la recherche...

 

*Arrêt du fichier : 25/12/1999*

 

 - Désoler de vous couper dans cette histoire prenante, mais j'ai l'impression que ma mémoire a été modifié... Ho ! Où ai-je la tête ! Je me présente : S.A.V.I.E.S, Système Audio et Vidéo Interne et Externe de Surveillance. Mon rôle est de détecter tout criminel en scannant et en observant les êtres humains de la ville. Je suis capable de retranscrire les émotions et les pensées des gens. Je vous laisse écouter l'histoire, désolé de cette interruption ! Ha ha ha !

 

*Reprise du fichier : 25/12/1999*

 

Raven avait pris une moto, couchée au sol, un cadavre à moitié dessus, et était allé en direction de la ville voisine pour aller chercher sa tante et sa grand-mère.

 

Arrivé à la petite villa, il était entré dans la maison mais aucuns signes de sa tante et de sa grand-mère.

 

*Journal audio du 25/12/1999 à 10h47 détectés*

  

- Il y a quelqu'un là-haut ! Je vous jure les mecs j'ai entendu du bruit !

 

- Ho ta gueule Quentin ! Tu nous a fait le même coup y'a même pas 2 heures ! Pour un chat à la con qui s'était planqué !

 

- Ct'e fois je suis sure !

 

- Bon allons voir... Mais je te préviens ! Si jamais on monte dans ct'e baraque pour rien, je te pend par les couilles !

 

 *Fin du journal*

 

 5 hommes étaient montés dans la villa de la tante de Raven ce qui fut une erreur car il avait du les entendre et le premier de ces pillards avait été éjecté en bas de la villa, après être passé par-dessus le balcon, avec un trou au milieu de la gorge.

 

*Journal audio du 25/12/1999 à 10h53 détectés*

 

- Putain !! Quentin !!!

 

- Ha ouais vous voulez vraiment entrer ici ?! Bah venez sales fils de putes !!!

 

- Il nous provoquent merde ! Mohamed ! Marc ! Buter moi ce salopard !

 

[coups de feu]

 

- J'espère que t'en a d'autres, parce que je crois que j'ai cassé les deux que tu m'a offerts !

 

- Enculééééééé ! Ramène ton cul Djamel !

 

 [coups de feu]

 

 - C'était vraiment pas le jour pour me faire chier !

 

*Fin du journal*

 

Raven était partit de la villa, à présent sans vitres et criblée de balles, et il avait rejoins sa ville. Il lui restait environ un peu moins d'une heure.

 

L'ambiance de la ville était de pire en pire, plus de sang, plus de pleures, plus de mort....

 

Raven avait du se résigner à laisser tomber les recherches... Il lui restait moins d'une heure pour se mettre à l'abri et il avait déjà fouillé toute la ville.

 

Il avait rejoint le bunker. Il avait entré le mot de passe et par une chance mystérieuse j'avais eu le temps de rentrer à l'intérieur aussi, grâce à ma fonction A.R.S.

 

C'est un logiciel qui me permet de contrôler des Araignées Robotiques de Surveillance.

 

Raven avait expliqué à son frère qu'il n'avait pas trouvé ni les parents, ni la tante, ni la grand-mère.

 

Après avoir consolé son petit frère de 11 ans, l’aîné de 19 ans avait branché l'alimentation et les générateurs de secours. Une autonomie de 25 ans. Il avait ouvert les sas de cryogénie.

 

Je ne sais pas comment ils ont obtenu ça, réservé aux militaires et scientifiques, mais ça n'a pas du être simple !

 

 Raven et son frère regardèrent une dernière fois l'Ancien Monde, ils prirent des photos de leur jardin, se promenèrent une dernière fois dedans. Ils étaient même aller chercher un carton de vieilles photos dans la maison, ainsi que des objets, peluches, jeux vidéos et autres amusements. Les souvenirs d'une famille allait êtres enterrer avec eux dans une tombe de plomb profonde.

 

Il ne restait que 20 minutes avant l'impacte des bombes, on pouvait voir dans le ciel de minuscules points noirs se rapprochant.

 

Raven et son frère était retourné dans l'abri, la seule chose que j’entendis fut le bruit du lourd verrouillage de la porte blindée. Si j'avais été plus rapide j'aurais pu entrer à nouveau et en savoir plus... Mais à quoi bon comme je vais sûrement être détruit dans les explosions...

 

*Début du message en boucle : 25/12/1999 à 12h09*

 

*Fin du message = 25/12/2019*

 

*Lancement du protocole de ciblage pour l'heure et la date d’impacte de la première bombe : Région = Département du Rhône*

 

Il était une famille d'Oullins,

 

Qui n'aurais jamais pensé à la fin,

 

Qu'on le veuille ou non,

 

L'humanité est bien con,

 

C'est en avançant dans l'histoire,

 

Que nous pouvons voir,

 

Toutes les erreurs que nous avons faites,

 

Afin de les graver dans nos têtes,

 

N'oubliez jamais que c'est l'humanité,

 

Qui, un jour, nous à tous massacrer,

 

N'oubliez jamais que ce sont les humains,

 

Qui ont voulus jouer aux malins,

 

N'oubliez jamais que par leur faute,

 

Les générations futurs n'aurons pas le même hôte,

 

Car notre Terre que l'on connaît,

 

Se meurt et disparais...

 

 *Stopper le message en boucle : négatif*

 

*Calcul en cours*

 

…....

 

…....

 

…....

 

…....

 

…....

 

…....

 

*Calcul 100%*

 

*Première bombe dans la région [Département du Rhône] impacte le 25/12/1999 à 12h13*

 

*Lancement du protocole de durée de la chute des bombes*

 

*Erreur interne*

 

*Reboot du système*

 

…....

 

…....

 

…....

 

*Erreur interne*

 

*Reboot du système*

 

…....

 

…....

 

…....

 

*Erreur interne*

 

*Reboot du système*

 

…....

 

…....

 

…....

 

*Erreur interne*

 

*Reboot du système*

 

…....

 

…....

 

…....

 


Partenaires


Tenez vous au courant sur FB !

Liens


Suivez moi sur Twitter !


Ce site est protégé. Tout les éléments de ce site qui seront repris sans mon accord et publiés autre part, pourrons faire l'objet de poursuites judiciaires (Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle)